Toutes et tous ensemble avec les Tupperware !

Les 235 salarié. es du site français Tupperware de Joué-lès-Tours, ouvert en 1973, viennent d’apprendre subitement la fermeture pure et simple de leur usine d’ici à mars 2018. Certains comptent plus de 40 ans d'ancienneté dans l'entreprise.

Affichant le mépris le plus total à l’égard de la vie et des efforts des salariés, la firme transnationale américaine a décidé de délocaliser une partie de la production vers un autre pays européen où la main-d’œuvre est moins chère.

Cette décision prouve une fois encore :

  • que toutes les aides consenties par l’État français pour abaisser le « coût du travail » (CICE notamment), c’est-à-dire maintenir l’emploi tout en augmentant les profits des actionnaires, n’auront pas suffi,
  • que les gains de productivité réalisés n’avaient pas pour but de soulager les salariés et diminuer leur temps de travail, mais seulement de satisfaire les actionnaires,
  • que les licenciements chez Tupperware, comme tant d’autres entreprises, sont des choix conscients d’actionnaires qui considèrent les salariés comme une variable d’ajustement pour maintenir leurs profits,
  • qu’au final, les capitalistes se dirigent toujours vers le secteur le plus profitable, indépendamment des besoins de la population.

Comment ne pas voir, en effet, qu’il s'agit une nouvelle fois de licenciements abusifs, de licenciements permis par un système qui ne protège que les possédants au détriment des producteurs et de l’immense majorité de la population ?

Les salariés qui, seuls produisent de la richesse, doivent pouvoir contester les choix des actionnaires et décider eux-mêmes, en lien avec la population, de l’avenir de leur entreprise.

Ainsi, les salariés de Tupperware doivent pouvoir mettre leur veto sur les décisions antisociales qui viennent d’être prises et mettre en œuvre les solutions, les projets qu’ils ont eux-mêmes élaborés. Il est plus que temps de mettre fin à l'injustice sociale et d’imposer la démocratie dans l'entreprise.

C’est parce que la colère des Tupperware de Joué-lès-Tours n’est étrangère à personne, que l’injustice qui les touche aujourd’hui nous concerne toutes et tous, qu’elle ne doit pas rester isolée et sans issue.

Tout est, toujours, une question de rapport de forces.

Les organisations signataires de cet appel à la résistance et à l'unité apporteront donc tout leur soutien aux actions que voudront prendre les salarié. es de Tupperware.

L’association C'est au Tours du Peuple (CATDP), le mouvement La France Insoumise (FI), le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)

Tours, le 15 novembre 2017

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre-enquête aux élus de Tours et de Tours Métropole sur la question et la réalité des cumuls – Point d’étape n° 1, 1er mars 2021

Le 11 janvier dernier, C’est au Tour(s) du Peuple, L’Antivol, la Touraine Insoumise, le Nouveau Parti Anticapitaliste 37, le Parti de Gauche 37 ont adressé une « Lettre-enquête aux élus de Tours et de Tours Métropole sur la question et la réalité des cumuls ». Cette lettre leur a aussi été envoyée par nombre d’habitants de Tours et des communes de la Métropole, bien décidés à soutenir l’initiative.

À ce jour, 1er mars 2021, nous n’avons reçu que 5 réponses d’élus. Trois ont fait l’effort de répondre à l’essentiel des questions posées, ce dont nous les remercions. Les deux autres ont choisi, pour l’un de « botter en touche » (ne nous étendons pas…), pour l’autre de nous invectiver (ne nous étendons pas non plus).

Un premier bilan de la municipalité Emmanuel Denis

Si certaines décisions de la nouvelle municipalité vont dans le bon sens (demande d’un moratoire sur la 5 G ; suppression annoncée des subventions à Ryanair), le bilan des actions menées depuis le début du mandat est insuffisant. Voici donc nos propositions afin de mener une politique à la hauteur des besoins et des attentes des habitants et habitantes de Tours et de la Métropole.

Vie publique & Démocratie
Urbanisme
« Tranquillité Publique »
Environnement & Transports
Solidarité avec les plus démunis

Ce bilan, que nous allons bientôt distribuer largement aux habitantes et habitants de Tours et de la Métropole, est téléchargeable ici. Merci de le diffuser en version papier, par mail, sur les réseaux sociaux, etc.

Vous pouvez également voir ou écouter :

  • la vidéo de la proclamation publique de ce bilan, telle qu’elle s’est déroulée sur les marches de la mairie de Tours, le vendredi 4 décembre 2020,
  • l’enregistrement de l’entretien qu’a accordé Claude Bourdin à la radio RFL 101 le lendemain, sur ce bilan et la loi Sécurité Globale.