L’action Pigeon 37 a bien pris son envol !

2018 Privatisation des PV A6 Q 72px vecto

C’est en effet un excellent début pour l’action Pigeon 37, lancée le 15 septembre 2018 par C’est au Tour(s) du Peuple.

CATDP Pigeon37

D’une part, les réactions des Tourangeaux et des habitants des communes avoisinantes, sont très positives. De nombreux automobilistes, beaucoup de commerçants ou de simples passants nous ont fait part de leur ras-le-bol des conséquences de la privatisation des PV sur leur vie quotidienne et leur activité. Certains ont même accepté – ou demandé ! – nos tickets horodateurs afin de relayer notre action. D’autres – ou les mêmes ! – sont prêts, une fois que l’information se sera bien diffusée, à passer à l’étape suivante : organiser, par exemple, une manifestation de protestation devant la Mairie de Tours…

2018 Privatisation des PV A6 Q 72px vectoUn nouveau ticket horodateur, plus lisible et contenant la page facebook de CATDP ainsi qu'un téléphone de contact, a d’ores et déjà été confectionné et peut être téléchargé par qui veut relayer l’action. Après les 8000 anciens tickets déjà apposés sur les pare-brise le 15 septembre, il a fait l'objet d'un nouveau tirage pour une diffusion massive dans la ville.

Des exemplaires en nombre sont à votre disposition, sur simple demande à pierre.bitoun@wanadoo.fr

D’autre part, les médias locaux ont bien réagi.

Le lendemain de l’annonce de notre action, Pierre est passé sur France Bleu Touraine, dans les journaux de 7 et 8 heures, et Christophe Bouchet, le maire de Tours, a dû se fendre d’une réponse, aussi fumeuse qu’agressive.

Les deux enregistrements sont à écouter ci-dessous :


Pierre Bitoun au journal du dimanche 16 septembre - 7h
de France Bleu Touraine (1)

Pierre Bitoun et Christophe Bouchet au
journal du dimanche 16 septembre - 8h
de France Bleu Touraine (1)

Puis le jeudi suivant, le 20 septembre, ce fut au tour de Claude de passer sur TV Tours pour diffuser le message. Il a notamment évoqué les sommes exorbitantes consacrées au changement des horodateurs, a cité le cas des handicapés auxquels des amendes indues sont infligées par la SAGS, et il a inscrit cette action dans la perspective des municipales de 2020 :


Le 20 septembre, Claude Bourdin était l'invité de la rédaction de
TV Tours Val de Loire

Forts de tous ces premiers encouragements, nous allons donc poursuivre de plus belle dans les semaines et les mois à venir !

Si vous avez un peu de temps et que vous souhaitez dès à présent manifester votre mécontentement, n’hésitez pas à transmettre notre ticket horodateur à qui de droit, c’est-à-dire au maire de Tours et à la SAGS. Par courrier postal ou courriel à c.bouchet@ville-tours.fr et donnees@sags.fr Avec ou sans texte d’accompagnement, ils comprendront le message !

Quant à nous, nous allons continuer à préparer la suite de la mobilisation et les prochaines envolées de Pigeon 37. Nous vous tiendrons bien sûr au courant…

C’est au Tour(s) du Peuple (CATDP)
25 septembre 2018

Article NRPigeon37

Note

  1. Profitons-en pour corriger une erreur de présentation de la journaliste : nous n'avons jamais affirmé que 800 000€ de PV vont dans les poches de la SAGS. Ces 800 000€ correspondent à une redevance fixe de 650 000€ versée par la Ville à la SAGS et d'une part variable de 2% sur les sommes récoltées dans les horodateurs, part estimée à plus de 150 000€ en 2018.

Posts les plus consultés de ce blog

Tramway : la Métropole hésite et réfléchit, C’est Au Tour(s) Du Peuple propose.

C’est Au Tour(s) Du Peuple conteste le projet des lignes 2 & 3 depuis son annonce en argumentant de plusieurs points de vue : écologique (pas d’abattages d’arbres), économique (développement des transports publics) et social (gratuité totale des transports publics).

Les actions menées ces derniers mois ont démontré que de nombreuses personnes rejoignaient nos arguments et propositions.

5G : des déclarations médiatiques au débat démocratique

Communiqué CATDP du 25 octobre 2021

Les antennes 5G se déploient sur le territoire avec l’accord d’Emmanuel Macron et, de fait, l’accord tacite de la majorité des parlementaires et de nombreux élus locaux.

La « Convention citoyenne sur le climat » et ces 150 participants ont, parmi leurs propositions, demandé un moratoire sur la 5G et un débat public pour des technologies plus sobres, respectueuses de l’environnement et de la santé. L’impérial président a rejeté cette proposition – et bien d’autres – puis il a attribué des licences aux opérateurs, ouvrant la voie au déploiement. Cela avant toute étude d’impact et sans le moindre débat.

Communiqué C'est au Tour(s) du Peuple suite à un article de la NR concernant le tramway

Pau se dote de trambus à Hydrogène

La Nouvelle République datée du 14 octobre, sous la signature de Raphaël Chambriard, publie un grand article sous le titre "Pas d'avocat pour le tram sur roues".

Pour démontrer ce propos, il indique que ce type de matériel est un fiasco à Caen, Nancy et Clermont-Ferrand, ce qui est tout à fait vrai. Mais de quel tram parle ce journaliste peu curieux (pour ne pas dire plus !) ?

Il s’agit d’un type ancien de tramway développé avec une technologie de Bombardier et un guidage constitué par un rail central. Cette technologie n'est pas fiable et n'a donc pas su se diffuser. Le Translohr de Clermont-Ferrand (mis en service en 2006) n'a rien à voir par exemple avec le Fébus de Pau inauguré en 2020.