Avant, pendant ou après les élections : solidarité !

Communiqué CATDP2020 du 17 mars 2020

Nous remercions les 1404 (5, 54%) électrices et électeurs tourangeaux qui ont voté pour la liste « C’est au Tour(s) du Peuple 2020 », la vraie gauche à Tours. Nous allons continuer à défendre notre programme pour une transformation démocratique, sociale, écologique et féministe !

Compte tenu de la crise sanitaire due au coronavirus, nous n’étions pas favorables au maintien des élections municipales et souhaitions son report à dans quelques mois. Ce principe de précaution aurait permis de ne pas risquer des contaminations supplémentaires et de tenir dans de bonnes conditions les élections, avec une participation démocratique la plus large possible.

Le gouvernement Macron avec ses demi-mesures n'a pas été à la hauteur de la situation et nous craignons maintenant la mise en danger des plus démunis qui n’ont pas, pour la plupart, un toit pour se protéger dans le cadre du dispositif de confinement. Nous demandons donc que des mesures urgentes soient prises par la Ville de Tours et la Métropole, soit la réquisition de logements vides, le don de nourriture et de vêtements, et l’apport de soins nécessaires pour toutes et tous. Nous réclamons aussi que des mesures de solidarité soient prises envers les salariés au chômage technique, les employés exposés aux risques, le personnel hospitalier en première ligne sans moyens suffisants, les intermittents du spectacle sans activité, les intérimaires, les commerçants et les artisans autres que dans l’alimentation, et les associations caritatives.

« C’est au Tour(s) du Peuple 2020 » demande que les collectivités territoriales agissent en urgence pour organiser la solidarité locale pour tous les habitantes et habitants de Tours, de la Métropole et du département d’Indre-et-Loire.

C’est au Tour(s) du Peuple 2020
17 mars 2020

Posts les plus consultés de ce blog

Tramway : la Métropole hésite et réfléchit, C’est Au Tour(s) Du Peuple propose.

C’est Au Tour(s) Du Peuple conteste le projet des lignes 2 & 3 depuis son annonce en argumentant de plusieurs points de vue : écologique (pas d’abattages d’arbres), économique (développement des transports publics) et social (gratuité totale des transports publics).

Les actions menées ces derniers mois ont démontré que de nombreuses personnes rejoignaient nos arguments et propositions.

5G : des déclarations médiatiques au débat démocratique

Communiqué CATDP du 25 octobre 2021

Les antennes 5G se déploient sur le territoire avec l’accord d’Emmanuel Macron et, de fait, l’accord tacite de la majorité des parlementaires et de nombreux élus locaux.

La « Convention citoyenne sur le climat » et ces 150 participants ont, parmi leurs propositions, demandé un moratoire sur la 5G et un débat public pour des technologies plus sobres, respectueuses de l’environnement et de la santé. L’impérial président a rejeté cette proposition – et bien d’autres – puis il a attribué des licences aux opérateurs, ouvrant la voie au déploiement. Cela avant toute étude d’impact et sans le moindre débat.

Communiqué C'est au Tour(s) du Peuple suite à un article de la NR concernant le tramway

Pau se dote de trambus à Hydrogène

La Nouvelle République datée du 14 octobre, sous la signature de Raphaël Chambriard, publie un grand article sous le titre "Pas d'avocat pour le tram sur roues".

Pour démontrer ce propos, il indique que ce type de matériel est un fiasco à Caen, Nancy et Clermont-Ferrand, ce qui est tout à fait vrai. Mais de quel tram parle ce journaliste peu curieux (pour ne pas dire plus !) ?

Il s’agit d’un type ancien de tramway développé avec une technologie de Bombardier et un guidage constitué par un rail central. Cette technologie n'est pas fiable et n'a donc pas su se diffuser. Le Translohr de Clermont-Ferrand (mis en service en 2006) n'a rien à voir par exemple avec le Fébus de Pau inauguré en 2020.