La lutte des places et la cogestion droite et gauche plurielles à la Métropole !

Communiqué CATDP du 2 octobre 2021

Les élus de la Métropole de Tours de la gauche plurielle et de la droite plurielle s'étaient mis d'accord après les élections municipales de 2020 pour désigner le maire de La Riche, Wilfried Schwartz, au poste de président de la Métropole. Les conseillers métropolitains dans leur choix n'avaient pas pris en compte les problèmes relationnels du maire de La Riche avec plusieurs agents municipaux. Ces mêmes élus ont laissé faire M. Schwartz avec ses pratiques managériales brutales envers des agents métropolitains. Suite à un dépôt de plainte d'un agent métropolitain et à l'alerte des syndicalistes de la Métropole, M. Schwartz a choisi de quitter sa place de président pour se présenter au Conseil départemental où il a été élu en juin 2021 et où il siège dans le groupe centre-gauche.

En juillet, M. Augis a été désigné président face à M. Denis par une majorité de conseillers métropolitains. Le nouveau président n'a rien trouvé de mieux que de confier une vice-présidence à M. Schwartz, celle des mobilités ! Ensuite, nous avons eu droit à une guerre des places entre les élus de la droite plurielle et ceux de la gauche plurielle pour l'obtention de vice-présidences à la Métropole. Ces conflits n'étaient pas dus à la défense de projets de territoire différents puisque tous sont favorables au plus gros investissement de la mandature avec la mise en place de deux nouvelles lignes de tramway.

Le collectif C'est au Tour(s) du Peuple dénonce les pratiques anti-démocratiques et pas éthiques (pathétiques !) des élus de la Métropole où l'on voit la droite plurielle et la gauche plurielle s'affronter pour des places tout en se mettant d'accord sur le projet de 2e et 3e lignes de tramway. Un projet au coût exorbitant qui entraînera de graves atteintes écologiques et patrimoniales mais aussi des profits pour les grandes entreprises du BTP et de l'immobilier. Contre cette logique productiviste destructrice, C'est au Tour(s) du Peuple propose une véritable alternative avec la mise en place de tram-bus à hydrogène, cinq fois moins coûteux que le tramway, permettant une desserte plus large et plus équilibrée des communes de la Métropole, préservant tous les arbres et autorisant la mise en place progressive de la gratuité totale des transports en commun.

Posts les plus consultés de ce blog

Musée de la typographie

C’est Au Tour(s) Du Peuple adresse une lettre ouverte au Maire de Tours

Monsieur le Maire,

Une solution pour sauver le Musée?

Après la disparition du Musée du gemmail et l’abandon du projet d’un conservatoire de la soierie tourangelle, ce musée va-t-il disparaître ? Patrimoine unique à préserver à Tours.