Communiqué de C’est Au Tour(s) Du Peuple, le 28 juin 2022

Sans aucune concertation les Maires et la Métropole avancent un nouveau tracé, ils en ont parlé entre eux et avec la Préfète ! Et les habitant.es ? Ce nouveau choix marque l’abandon du tracé initial par Béranger. Arbres et fontaines seront donc préservés de ce côté là. C’est une satisfaction pour les associations qui se sont mobilisées, dont C’est Au Tour(s) Du Peuple avec énergie.

Tramway – le déni de démocratie se poursuit ! 

Sans aucune concertation les Maires et la Métropole avancent un nouveau tracé, ils en ont parlé entre eux et avec la Préfète ! Et les habitant.es ?

Ce nouveau choix marque l’abandon du tracé initial par Béranger. Arbres et fontaines seront donc préservés de ce côté là. C’est une satisfaction pour les associations qui se sont mobilisées, dont C’est Au Tour(s) Du Peuple avec énergie.

Rejetée hier par la « grande » concertation du 2018, l’option d’un passage par « Jean Royer » devient miraculeusement souhaitable quatre ans plus tard. Mais ce n’est pas une solution économique, écologique, sociale et technique favorable au développement des transports collectifs.

Les dessertes sont trop lointainesdes hôpitaux Trousseau et Bretonneau comme aussi du pôle scolaire et universitaire de Grandmont. La commune de Saint-Pierre ne sera pas mieux desservie. Le nombre de virages que devra opérer un hypothétique Tram sur ce trajet le ralentira et le fragilisera.

De plus, les médias toujours « bien informés », annoncent que la ligne serait opérationnelle en 2030 !

Économiquement le projet coûte déjà 100 M€ de plus qu’au départ, et on peut raisonnablement estimer que cette inflation va se poursuivre, 650, 750, 800 M€ … Au total des lignes 2 et 3, ce serait un budget déraisonnable de 1 milliard et 500 millions avec un endettement record pour la métropole.

L’ensemble des autres projets resteront ainsi à quai !Sauf peut-être un Bus à Haut Niveau de Service pour desservir les Atlantes ?

Écologiquement, des arbres sont encore menacés en grand nombre notamment le long du Botanique et du Boulevard Jean Royer pour la 2e ligne, et sur le Boulevard Heurteloup pour la 3e ligne. Et l’hydrogène vert n’est toujours pas choisi pour ces projets.

Socialement car les coûts générés seront répercutés sur les usagers.

Il faut cesser cet acharnement à nous conduire dans le mur ! Les élus doivent, en toute transparence, mettre sur la table des alternatives crédibles, pour un vrai débat public :

Développer les Tram Bus de nouvelle génération (ex : Fébus de Pau) en voies réservées, qui font leurs preuves dans plusieurs agglomérations. Ce qui serait moins cher et plus rapide à mettre en œuvre, avec une qualité de desserte, de régularité et de rapidité aussi performante. Cette solution est la plus souple pour s’adapter dans le développement futur de la ville en préservant tout l’environnement. 2, 3, 4 nouvelles lignes pourraient ainsi être mises en service plus rapidement et en tous cas avant 2030.

Engager le projet de navette Tours Saint-Pierre, cadencée.

Avancer sur l’étoile ferroviaire avec la Région.

Engager le chantier de la gratuité des transports collectifs pour favoriser leur utilisation et faire face aux coûts insupportables de la vie pour des dizaines de milliers d’habitant.es.

Redonner toute sa place à ce service en gestion publique pour mener ces chantiers ambitieux !

Pour notre part, nous poursuivons ce combat pour un vrai débat public en tenant compte des enjeux d’aujourd’hui. Nous appelons les militant.es des associations, des mouvements politiques et syndicaux, les usagers à participer activement pour faire avancer un réel développement des transports publics à Tours, dans la métropole, dans la Région.

C’est Au Tour(s) Du Peuple
Juin 2022

Posts les plus consultés de ce blog

Un premier bilan de la municipalité Emmanuel Denis

Si certaines décisions de la nouvelle municipalité vont dans le bon sens (demande d’un moratoire sur la 5 G ; suppression annoncée des subventions à Ryanair), le bilan des actions menées depuis le début du mandat est insuffisant. Voici donc nos propositions afin de mener une politique à la hauteur des besoins et des attentes des habitants et habitantes de Tours et de la Métropole.

Vie publique & Démocratie
Urbanisme
« Tranquillité Publique »
Environnement & Transports
Solidarité avec les plus démunis

Ce bilan, que nous allons bientôt distribuer largement aux habitantes et habitants de Tours et de la Métropole, est téléchargeable ici. Merci de le diffuser en version papier, par mail, sur les réseaux sociaux, etc.

Vous pouvez également voir ou écouter :

  • la vidéo de la proclamation publique de ce bilan, telle qu’elle s’est déroulée sur les marches de la mairie de Tours, le vendredi 4 décembre 2020,
  • l’enregistrement de l’entretien qu’a accordé Claude Bourdin à la radio RFL 101 le lendemain, sur ce bilan et la loi Sécurité Globale.

Musée de la typographie

C’est Au Tour(s) Du Peuple adresse une lettre ouverte au Maire de Tours

Monsieur le Maire,

Une solution pour sauver le Musée?

Après la disparition du Musée du gemmail et l’abandon du projet d’un conservatoire de la soierie tourangelle, ce musée va-t-il disparaître ? Patrimoine unique à préserver à Tours.

Covid et démocratie. Une interpellation des militant.es de l’association C’est Au Tour(s) Du Peuple

« Est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c’est-à-dire traversée par des contradictions d’intérêts, et qui se fixe comme modalité d’associer à parts égales chaque citoyen dans l’expression, l’analyse, la délibération et l’arbitrage de ces contradictions. »