Chronique du Tram et des transports publics

C’est Au Tour(s) Du Peuple réclame depuis toujours une intensification de l’offre des transports publics avec un recours massif à des tram-bus, la gratuité des transports et la mise en valeur de l’étoile ferroviaire. A cela la Métropole n’a opposé qu’une unique proposition : une deuxième ligne de tramway. Or le changement de trajet, l’opposition à un passage par le boulevard Jean Royer et l’envolée des coûts (800millions d’euros ?) mettent à mal ce projet.

l'étoile ferroviaire

C’est Au Tour(s) Du Peuple réclame depuis toujours une intensification de l’offre des transports publics avec un recours massif à des tram-bus, la gratuité des transports et la mise en valeur de l’étoile ferroviaire. A cela la Métropole n’a opposé qu’une unique proposition : une deuxième ligne de tramway. Or le changement de trajet, l’opposition à un passage par le boulevard Jean Royer et l’envolée des coûts (800millions d’euros ?) mettent à mal ce projet.

Royale surprise, le dimanche 27 nov. au détour d‘une causerie sur You Tube, le président Macron annonce, son objectif de développer un transport ferroviaire du quotidien, de type RER, dans 10 métropoles de France. Dès le lendemain Emmanuel Denis annonce illico sur Twitter que l’aire urbaine de Tours est « candidate et volontaire ». Même position pour Frédéric Augis qui indique que la réactivation de l’étoile ferroviaire est engagée et que « tous les signaux sont au vert » ; il envisage même pour Joué une troisième gare au niveau de Michelin. Ainsi se trouve propulsé un nouveau projet de développement des mobilités de l’agglomération.

La modernisation de l’étoile ferroviaire est plus que souhaitable ; elle ne se fera pas sans mal comme l’a montré l’échec du projet de navette Tours/ St-Pierre-des –Corps Elle ne peut pas non plus se faire sur les réseaux sociaux, sans consultation démocratique.

Enfin elle ne peut pas servir à détourner l’attention des citoyens sur l’opportunité d’une deuxième ligne de tramway que des responsables politiques locaux, soutenus par Transamo et la SET, veulent imposer coûte que coûte. 

C’est Au Tour(s) Du Peuple
décembre 2022

Posts les plus consultés de ce blog