Chronique du Tram et des transports publics

C’est Au Tour(s) Du Peuple réclame depuis toujours une intensification de l’offre des transports publics avec un recours massif à des tram-bus, la gratuité des transports et la mise en valeur de l’étoile ferroviaire. A cela la Métropole n’a opposé qu’une unique proposition : une deuxième ligne de tramway. Or le changement de trajet, l’opposition à un passage par le boulevard Jean Royer et l’envolée des coûts (800millions d’euros ?) mettent à mal ce projet.

l'étoile ferroviaire

C’est Au Tour(s) Du Peuple réclame depuis toujours une intensification de l’offre des transports publics avec un recours massif à des tram-bus, la gratuité des transports et la mise en valeur de l’étoile ferroviaire. A cela la Métropole n’a opposé qu’une unique proposition : une deuxième ligne de tramway. Or le changement de trajet, l’opposition à un passage par le boulevard Jean Royer et l’envolée des coûts (800millions d’euros ?) mettent à mal ce projet.

Royale surprise, le dimanche 27 nov. au détour d‘une causerie sur You Tube, le président Macron annonce, son objectif de développer un transport ferroviaire du quotidien, de type RER, dans 10 métropoles de France. Dès le lendemain Emmanuel Denis annonce illico sur Twitter que l’aire urbaine de Tours est « candidate et volontaire ». Même position pour Frédéric Augis qui indique que la réactivation de l’étoile ferroviaire est engagée et que « tous les signaux sont au vert » ; il envisage même pour Joué une troisième gare au niveau de Michelin. Ainsi se trouve propulsé un nouveau projet de développement des mobilités de l’agglomération.

La modernisation de l’étoile ferroviaire est plus que souhaitable ; elle ne se fera pas sans mal comme l’a montré l’échec du projet de navette Tours/ St-Pierre-des –Corps Elle ne peut pas non plus se faire sur les réseaux sociaux, sans consultation démocratique.

Enfin elle ne peut pas servir à détourner l’attention des citoyens sur l’opportunité d’une deuxième ligne de tramway que des responsables politiques locaux, soutenus par Transamo et la SET, veulent imposer coûte que coûte. 

C’est Au Tour(s) Du Peuple
décembre 2022

Posts les plus consultés de ce blog

Deuxième ligne de tramway : quand l’argent abat les arbres… et le reste !

Communiqué CATDP2020 du 22 janvier 2020

Depuis bien longtemps C’est au Tour(s) du Peuple (CATDP) a alerté les Tourangelles et les Tourangeaux sur les conséquences multiples et désastreuses de l’implantation d’une deuxième ligne de tramway le long des boulevards Béranger (en totalité) et Heurteloup (partiellement) : voir notre tract « Traminator » distribué en juin 2019. Nous avons affirmé, entre autres, que de nombreux platanes seraient abattus et que le marché aux fleurs serait déplacé, voire supprimé.

Interpellation, acte 1 : Deux questions à M. Christophe Bouchet, maire et candidat

Communiqué CATDP2020 du 28 février 2020

  1. Dans le cadre de la campagne pour les élections municipales des 15 et 22 mars 2020, les habitantes et habitants de Tours ont reçu une brochure de 20 pages (format A4, quadrichromie) où vous dressez un bilan de l’action de l’actuelle équipe municipale, conduite par Serge Babary depuis 2014, puis par vous-même dans les deux dernières années. Nombre de Tourangelles et Tourangeaux nous ont fait remarquer que cette brochure devait « coûter bonbon ! » Pourriez-vous donc, avant le 15 mars, leur en communiquer le coût exact ?

Musée de la typographie

C’est Au Tour(s) Du Peuple adresse une lettre ouverte au Maire de Tours

Monsieur le Maire,

Une solution pour sauver le Musée?

Après la disparition du Musée du gemmail et l’abandon du projet d’un conservatoire de la soierie tourangelle, ce musée va-t-il disparaître ? Patrimoine unique à préserver à Tours.