Stop à la destruction des services publics !

Communiqué CATDP du 14 novembre 2016

Après la fermeture de bon nombre de bureaux de poste en milieu rural, la suppression de prétendues « petites lignes » de chemin de fer, la casse des services publics se poursuit en Touraine comme dans l’ensemble du territoire.

Les guichets SNCF à Saint-Pierre-des-Corps, 4 bureaux de poste à Tours, des boîtes à lettres dans différents quartiers sont supprimés, tandis que diminuent les effectifs du personnel soignant et les lits d’hôpitaux, les lieux d’accueil dans des services tels que la CPAM ou la CAF.

Ces décisions, prises par nos dirigeants d’entreprises et nos gouvernants nationaux toujours plus en accord avec les injonctions de Bruxelles, dégradent les conditions de travail et de vie des salariés, compliquent l’existence quotidienne des Tourangeaux, accentuent les difficultés des plus démunis, renforcent les inégalités sociales, détruisent la vie des quartiers. Ces décisions, qui organisent sciemment le démantèlement des services publics, sont aussi la porte ouverte à de nouvelles privatisations.

L’association « C’est au Tour(s) du Peuple » appelle tous les Tourangeaux à ne pas se laisser berner par le discours libéral qui prône le « service au public » en lieu et place du service public. Un service public de proximité et de qualité, répondant aux besoins des Tourangeaux dans leur quartier, assuré par du personnel qualifié et en nombre suffisant, est partie intégrante de la ville pour tous que nous souhaitons et défendons quotidiennement.

Nous soutenons et nous nous joignons donc à toutes les initiatives mises en œuvre pour le maintien et la promotion d’un véritable service public. Ainsi l’association « C’est au Tour(s) du Peuple » sera présente au rassemblement régional, organisé par des organisations syndicales et des associations d’usagers de la Poste, le jeudi 17 novembre 2016, à 10h30, devant la direction de la Poste, 10 rue Alexander Fleming, 37000 Tours.

C’est au Tour(s) du Peuple (CATDP)
14 novembre 2016

Posts les plus consultés de ce blog

Tramway : la Métropole hésite et réfléchit, C’est Au Tour(s) Du Peuple propose.

C’est Au Tour(s) Du Peuple conteste le projet des lignes 2 & 3 depuis son annonce en argumentant de plusieurs points de vue : écologique (pas d’abattages d’arbres), économique (développement des transports publics) et social (gratuité totale des transports publics).

Les actions menées ces derniers mois ont démontré que de nombreuses personnes rejoignaient nos arguments et propositions.

5G : des déclarations médiatiques au débat démocratique

Communiqué CATDP du 25 octobre 2021

Les antennes 5G se déploient sur le territoire avec l’accord d’Emmanuel Macron et, de fait, l’accord tacite de la majorité des parlementaires et de nombreux élus locaux.

La « Convention citoyenne sur le climat » et ces 150 participants ont, parmi leurs propositions, demandé un moratoire sur la 5G et un débat public pour des technologies plus sobres, respectueuses de l’environnement et de la santé. L’impérial président a rejeté cette proposition – et bien d’autres – puis il a attribué des licences aux opérateurs, ouvrant la voie au déploiement. Cela avant toute étude d’impact et sans le moindre débat.

Communiqué C'est au Tour(s) du Peuple suite à un article de la NR concernant le tramway

Pau se dote de trambus à Hydrogène

La Nouvelle République datée du 14 octobre, sous la signature de Raphaël Chambriard, publie un grand article sous le titre "Pas d'avocat pour le tram sur roues".

Pour démontrer ce propos, il indique que ce type de matériel est un fiasco à Caen, Nancy et Clermont-Ferrand, ce qui est tout à fait vrai. Mais de quel tram parle ce journaliste peu curieux (pour ne pas dire plus !) ?

Il s’agit d’un type ancien de tramway développé avec une technologie de Bombardier et un guidage constitué par un rail central. Cette technologie n'est pas fiable et n'a donc pas su se diffuser. Le Translohr de Clermont-Ferrand (mis en service en 2006) n'a rien à voir par exemple avec le Fébus de Pau inauguré en 2020.