En soutien aux agents de Tours Métropole

Communiqué CATDP du 8 février 2018

« La grogne monte chez les agents de Tours Métropole Val de Loire », titrait hier la NR.

A l’issue d’une assemblée générale de plusieurs centaines de personnes, un vote à l’unanimité a validé la décision de déposer un préavis de grève illimitée à partir du jeudi 8 février, et d’organiser une manifestation de 8 h à 12 h qui partira du siège de la Métropole pour se terminer place Jean-Jaurès.

Ce mouvement social résulte en grande partie du passage de la communauté d'agglomération en communauté urbaine (1er janvier 2017), puis en Métropole (22 mars 2017). Chaque commune ayant ses propres acquis sociaux (salaires, temps de travail, congés),  la direction générale de Tours Métropole Val de Loire a décidé de les « harmoniser »... par le bas !

Cela n’est pas sans nous rappeler ce qui se passe actuellement au CHU de Tours dont les agents dénoncent une restructuration qui se fait à leurs dépens et, en fin de compte, aux dépens de toute la population tourangelle. Avec à la tête du conseil de surveillance du CHU comme de la mairie, Monsieur Bouchet, dont les conditions de nomination ont été dignes des règles de fonctionnement d'une république bananière. Est-il également besoin de rappeler les « grands projets urbanistiques » (Haut de la rue Multi-Nationale, quartier du Sanitas, etc.) et le simulacre, quand ce n'est pas l'absence totale, de concertation qui entoure ces projets dont l’objectif véritable est de satisfaire l'avidité d'actionnaires de multinationales aux dépens des Tourangelles et des Tourangeaux ?

C’est au Tour(s) du Peuple se déclare solidaire du mouvement engagé par les agents de Tours Métropole Val de Loire pour la défense de leurs acquis sociaux et renouvelle également sa position déjà maintes fois affirmée : ni Monsieur Briand, ni Monsieur Bouchet ne sont à même de représenter l’intérêt général des Tourangelles, des Tourangeaux et de l’ensemble des habitants de la métropole.

C’est au Tour(s) du Peuple (CATDP)
8 février 2018

Posts les plus consultés de ce blog

Tramway : la Métropole hésite et réfléchit, C’est Au Tour(s) Du Peuple propose.

C’est Au Tour(s) Du Peuple conteste le projet des lignes 2 & 3 depuis son annonce en argumentant de plusieurs points de vue : écologique (pas d’abattages d’arbres), économique (développement des transports publics) et social (gratuité totale des transports publics).

Les actions menées ces derniers mois ont démontré que de nombreuses personnes rejoignaient nos arguments et propositions.

5G : des déclarations médiatiques au débat démocratique

Communiqué CATDP du 25 octobre 2021

Les antennes 5G se déploient sur le territoire avec l’accord d’Emmanuel Macron et, de fait, l’accord tacite de la majorité des parlementaires et de nombreux élus locaux.

La « Convention citoyenne sur le climat » et ces 150 participants ont, parmi leurs propositions, demandé un moratoire sur la 5G et un débat public pour des technologies plus sobres, respectueuses de l’environnement et de la santé. L’impérial président a rejeté cette proposition – et bien d’autres – puis il a attribué des licences aux opérateurs, ouvrant la voie au déploiement. Cela avant toute étude d’impact et sans le moindre débat.

Communiqué C'est au Tour(s) du Peuple suite à un article de la NR concernant le tramway

Pau se dote de trambus à Hydrogène

La Nouvelle République datée du 14 octobre, sous la signature de Raphaël Chambriard, publie un grand article sous le titre "Pas d'avocat pour le tram sur roues".

Pour démontrer ce propos, il indique que ce type de matériel est un fiasco à Caen, Nancy et Clermont-Ferrand, ce qui est tout à fait vrai. Mais de quel tram parle ce journaliste peu curieux (pour ne pas dire plus !) ?

Il s’agit d’un type ancien de tramway développé avec une technologie de Bombardier et un guidage constitué par un rail central. Cette technologie n'est pas fiable et n'a donc pas su se diffuser. Le Translohr de Clermont-Ferrand (mis en service en 2006) n'a rien à voir par exemple avec le Fébus de Pau inauguré en 2020.