Interpellation de Madame la Préfète d’Indre-et-Loire

Communiqué CATDP du 3 décembre 2018

Ce qui s’est passé à Tours vendredi et samedi est vraiment inacceptable.

Qui a décidé vendredi d’une telle violence envers des lycéens et de blesser ainsi nos jeunes au lieu de les protéger ?

Qui a pris la décision d’interdire la rue Nationale que pratiquement, et depuis des lustres, toutes les manifestations sociales empruntaient ?

Quel insensé a pensé que, comme à Paris, la manifestation des gilets jaunes à Tours samedi serait forcément débordée par des commandos de casseurs et qu’il fallait prendre des dispositions exceptionnelles et un armement anti-émeute surdimensionné ?

Quel stratège stupide a instrumentalisé la violence policière pour susciter une vive réaction de certains gilets jaunes ? Espérait-il que le reste des gilets jaunes condamnerait la colère de leurs camarades et mettrait fin au mouvement ?

Que l’on ait quelques réticences sur la structuration de cette révolte populaire ou que l’on soit totalement pour, la phrase attribuée à Voltaire :  « Monsieur, je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire » devrait fédérer tous les défenseurs de la liberté constitutionnelle de manifester. 

Madame la Préfète, qui a donné l’ordre de barrer la rue Nationale et de disperser immédiatement la manifestation ? Est-ce Monsieur le Maire qui n’a pas dit un mot pour les victimes ? Est-ce un commandant de gendarmerie trop zélé ?

Comment comptez-vous faire respecter le droit à manifester si la possible présence de casseurs peut être évoquée pour, de fait, l’interdire ?

C’est au Tour(s) du Peuple (CATDP)
3 décembre 2018

Posts les plus consultés de ce blog

Communiqué suite aux résultats du premier tour des élections départementales et régionales.

Les candidat.e.s C'est au Tour(s) du Peuple 2021 déplorent la très forte abstention pour les élections départementales et régionales, tout en comprenant que les électeurs soient désabusés face à la confiscation du pouvoir par une minorité de privilégiés. Malgré une abstention aux départementales plus forte qu'aux municipales de mars 2020, C'est au Tour(s) du Peuple a gagné 60% de voix supplémentaires, dans les deux cantons Tours 2 Est et Tours 4 Ouest. Ce résultat nous encourage à poursuivre la défense de nos propositions avec et pour les habitants.

Réagir pour les libertés ! Le 12 juin un temps fort !

L’appel lancé par des personnalités sociales, associatives, politiques et syndicales est salutaire ! Car la liberté est en danger ! L’extrême droite est devenue le point de repère des droites et du gouvernement.

Extrait : « Depuis maintenant plusieurs mois nous constatons toutes et tous que le climat politique et social en France, comme partout en Europe et dans le monde est de plus en plus imprégné par l’extrême droite et ses idées.

Face à ce climat de haine, raciste et attentatoire aux libertés individuelles et collectives, nous appelons à une réaction forte, unitaire et rassembleuse, pour réaffirmer notre combat commun contre l’extrême droite, ses idées, et toutes celles et ceux qui participent à sa propagation... ». Voir l’appel plus complet et les signataires https://www.appelpourleslibertes.com/

Démocratie, en avant toute !

La politique selon nous, c'est faire vivre la démocratie dans le quotidien des habitantes et des habitants ; c’est s’appuyer sur leurs savoirs et leurs pratiques dans chacune des décisions qui les concernent. 

Faisons confiance à l'intelligence, à l’imagination, à l’engagement de toutes et tous pour bâtir un avenir où chacune et chacun aura sa place, dans une égale dignité.