Tarifs Fil bleu : ça suffit !

Communiqué du 1er décembre 2019 sur les tarifs Fil bleu et le service public des transports en commun

Les tarifs Fil bleu inchangés et scandaleux, c’est ainsi que s’achève un débat politique majeur pour les transports publics tourangeaux !

À l’origine, Kéolis, dont la délégation de service public vient d’être renouvelée par la Métropole pour 7 ans à partir du 1er janvier 2019, relève dès le 1er août les tarifs de Fil bleu. Il semble bien qu’aucun débat antérieur n’ait eu lieu sur ce sujet au Conseil Métropolitain. Or l’augmentation de 14% du pass tout public (de 26 ans à 64 ans) n’est pas anodine, pas plus que ne l’est la disparition du forfait dédié aux demandeurs d’emploi ou aux allocataires du RSA, et encore moins la fixation des seuils de revenus du foyer (quotient familial inférieur à 350€, entre 350€ et 550C et supérieur à 550 €) pour bénéficier, ou pas, de tarifs réduits.

Ce sont des décisions lourdes de conséquences financières pour les usager(e)s qui ne devraient pas relever de Kéolis mais bien de décisions politiques clairement affirmées de la part des élus de la Métropole. De nombreuses personnes ont été pénalisées et ont protesté. Des conseillers métropolitains ont laissé entendre que la question pourrait être réétudiée. Mais, en appliquant la doctrine de H. Queuille : « Il n’est pas de problème dont une absence de solution ne finisse par venir à bout », la Métropole, par la voix de Frédéric Augis, vice-président aux mobilités, a entériné, quatre mois plus tard, les décisions tarifaires de Fil bleu. Pour rappel, afin de bénéficier d'un tarif réduit, il faut un justificatif de non imposition mais malheureusement les personnes sans papiers ne peuvent le fournir... et payent donc 45€ !

Ces tarifications différenciées sont tracassières pour les plus pauvres et ignorent une partie des détresses réelles. Le collectif C’est au Tour(s) du Peuple 2020 demande un réexamen de la tarification de Fil bleu en tenant compte des avis de celles et ceux que les nouveaux tarifs pénalisent, en attendant la mise en place de la gratuité totale des transports publics d'ici la fin du prochain mandat. De manière plus générale, CATDP 2020 invite les Tourangelles et les Tourangeaux à se saisir collectivement du problème des transports publics sur l’agglomération de Tours (infrastructures, itinéraires, cadencements, régie publique, gratuité totale).

C’est au Tour(s) du Peuple 2020
1er décembre 2019

Posts les plus consultés de ce blog

Vive le mouvement social du 5 décembre !

Communiqué du 2 décembre 2019

Le 5 décembre prochain, à l’appel de nombreux syndicats du secteur des transports et bien au-delà, un mouvement social va débuter pour mettre en échec la contre-réforme du système des retraites. Engagé depuis toujours dans la défense des conquêtes sociales et des services publics, le collectif C’est au Tour(s) du Peuple 2020 apporte son total soutien au mouvement.

Le projet du gouvernement, lancé officiellement au nom de l’égalité et donc contre les régimes spéciaux en priorité, est en réalité un projet de destruction complète du régime des retraites mis en place à la Libération dans le cadre de la Sécurité sociale.

Après des attaques répétées (Plans Balladur, Juppé, Fillon, etc.), Macron veut maintenant abolir le système né il y a trois quarts de siècle en instaurant d'une part un mécanisme de « points » à la valeur fluctuante d’une année sur l’autre et donc conduisant à la baisse des pensions, et d'autre part en allongeant encore le temps de travail.

Pour le collectif C’est au Tour(s) du Peuple 2020, créer des emplois, augmenter les salaires et taxer les profits financiers, voilà les seuls vrais moyens d’accroître les recettes et de supprimer le déficit - largement fabriqué ! - des caisses de retraite.

C’est pourquoi nous serons dans la rue à partir du 5 décembre, aux côtés de toutes celles et ceux qui sont en lutte, au nom des générations passées, présentes et à venir.

C’est au Tour(s) du Peuple 2020
2 décembre 2019

Stop à la destruction des services publics !

Communiqué CATDP du 14 novembre 2016

Après la fermeture de bon nombre de bureaux de poste en milieu rural, la suppression de prétendues « petites lignes » de chemin de fer, la casse des services publics se poursuit en Touraine comme dans l’ensemble du territoire.

Les guichets SNCF à Saint-Pierre-des-Corps, 4 bureaux de poste à Tours, des boîtes à lettres dans différents quartiers sont supprimés, tandis que diminuent les effectifs du personnel soignant et les lits d’hôpitaux, les lieux d’accueil dans des services tels que la CPAM ou la CAF.

Lancement de l'action Pigeon 37 contre la privatisation des PV à Tours

2018 Privatisation des PV A6 Q 72px vecto

L’association C’est au Tour(s) du Peuple (CATDP) vous invite à participer le samedi 15 septembre, à 15h, place Jean Jaurès, au lancement de l’action Pigeon 37 contre la privatisation des PV à Tours.

2018 Privatisation des PV A6 Q 72px vecto

 

Voici un ticket horodateur d’un nouveau type, que nous commencerons à placer samedi prochain sur les véhicules en stationnement, distribuerons aux commerçants, etc.

N’hésitez pas, bien sûr, à le faire circuler – c’est le cas de le dire ! - par mail, sur les réseaux sociaux et n’oubliez pas non plus d’encourager les habitants d’autres villes de France touchés par la privatisation des PV à lancer des actions similaires.

En espérant vous voir nombreux samedi, place Jean Jaurès, pour diffuser les 8000 premiers tickets, nous vous souhaitons une bonne journée (sans PV).

C’est au Tour(s) du Peuple (CATDP)
11 septembre 2018