Non à la spéculation immobilière antidémocratique et antisociale ! Oui à une politique qui réponde aux besoins et aux exigences de la population !

Communiqué CATDP2020 du 23 février 2020

Le projet de rénovation du Sanitas date de 2014. La plupart des listes qui se présentent à vos suffrages sont directement complices de cette opération que l’association « C’est au Tour(s) du Peuple » n’a cessé depuis cette date de dénoncer comme un mauvais coup porté à la population du Sanitas.

En fait, sous prétexte « d’améliorer la qualité de vie des habitants du quartier », il s’agit de s’emparer des terrains et des immeubles pour implanter une population aisée, intéressée par le tramway et la proximité du centre-ville. Les locataires sont alors priés d’aller ailleurs.

Notre liste prend, elle, les engagements suivants :

  • L’arrêt du projet de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) et sa remise à plat en concertation avec les habitants et les nombreuses associations qui œuvrent journellement pour le bien du Sanitas,
  • Des rénovations et des réhabilitations, mais en aucun cas des disparitions de logements sociaux,
  • Le maintien ou la création de services publics et de commerces de proximité dans le quartier,
  • La création au Sanitas d’un Centre municipal de Santé, à la fois de prévention (en particulier pour les enfants) et de soins, dans tous les domaines de la santé,
  • Le maintien des postes de gardiens dans les immeubles et leur création partout où ils ont été supprimés,
  • Le développement d’une police de proximité désarmée, bien intégrée et respectueuse des personnes sans discrimination,
  • Le développement, en concertation avec les artistes, de salles au Sanitas qui seront autant de lieux de création, de diffusion et d’exposition autogérées.

Vous voulez une véritable démocratie où le peuple soit enfin décisionnaire ?
Votez, dès le 1er tour, pour « C’est au Tour(s) du Peuple 2020 » 

C’est au Tour(s) du Peuple 2020
23 février 2020

Posts les plus consultés de ce blog

Tramway : la Métropole hésite et réfléchit, C’est Au Tour(s) Du Peuple propose.

C’est Au Tour(s) Du Peuple conteste le projet des lignes 2 & 3 depuis son annonce en argumentant de plusieurs points de vue : écologique (pas d’abattages d’arbres), économique (développement des transports publics) et social (gratuité totale des transports publics).

Les actions menées ces derniers mois ont démontré que de nombreuses personnes rejoignaient nos arguments et propositions.

5G : des déclarations médiatiques au débat démocratique

Communiqué CATDP du 25 octobre 2021

Les antennes 5G se déploient sur le territoire avec l’accord d’Emmanuel Macron et, de fait, l’accord tacite de la majorité des parlementaires et de nombreux élus locaux.

La « Convention citoyenne sur le climat » et ces 150 participants ont, parmi leurs propositions, demandé un moratoire sur la 5G et un débat public pour des technologies plus sobres, respectueuses de l’environnement et de la santé. L’impérial président a rejeté cette proposition – et bien d’autres – puis il a attribué des licences aux opérateurs, ouvrant la voie au déploiement. Cela avant toute étude d’impact et sans le moindre débat.

Communiqué C'est au Tour(s) du Peuple suite à un article de la NR concernant le tramway

Pau se dote de trambus à Hydrogène

La Nouvelle République datée du 14 octobre, sous la signature de Raphaël Chambriard, publie un grand article sous le titre "Pas d'avocat pour le tram sur roues".

Pour démontrer ce propos, il indique que ce type de matériel est un fiasco à Caen, Nancy et Clermont-Ferrand, ce qui est tout à fait vrai. Mais de quel tram parle ce journaliste peu curieux (pour ne pas dire plus !) ?

Il s’agit d’un type ancien de tramway développé avec une technologie de Bombardier et un guidage constitué par un rail central. Cette technologie n'est pas fiable et n'a donc pas su se diffuser. Le Translohr de Clermont-Ferrand (mis en service en 2006) n'a rien à voir par exemple avec le Fébus de Pau inauguré en 2020.