Quand les Verts/PS proposent un Grand Projet imprécis, incertain, imposé et intéressé (GP4I) !

Communiqué CATDP2020 du 19 février 2020

La presse locale a récemment rendu compte du projet de parc agro-photovoltaïque présenté par la liste « Pour Demain Tours » conduite par Emmanuel Denis (EELV).

Ce projet appelle de la part de C’est au Tour(s) du Peuple 2020 les questions et remarques suivantes :

  1. Quels sont les numéros cadastraux des parcelles visées par ce projet ? Comment l’armée cédera-t-elle à la Métropole les 100 ha destinés à l’installation des panneaux photovoltaïques ? Gratuitement, ou si tel n’est pas le cas, à quel prix ? Est-on certain que les 159 autres ha consacrées à la culture du lin ne conduiront pas à des expropriations ?
  2. Où seront achetés les panneaux ? Seront-ils fabriqués dans le cadre local, en circuits courts, ou viendront-ils une nouvelle fois du bout du monde, sachant que dans le top 10 des fabricants de panneaux photovoltaïques 9 sont chinois et 1 sud-coréen ?
  3. Comment cohabiteront ce parc photovoltaïque et ces champs de lin avec l’aéroport ? Vu leur proximité avec ce dernier, quel est le niveau actuel de pollution des sols concernés et la poursuite du trafic aérien ne risque-t-elle pas de l’aggraver ? S’il est prévu que les panneaux soient fixés sur des rotules afin de ne pas éblouir les avions, quel sera le dispositif de sécurité au cas où surviendrait une panne de rotules ?
  4. Cette cohabitation n’aboutira-t-elle pas à un paysage périurbain encore un peu plus chaotique et défiguré qu’il ne l’est déjà ? Aéroport, panneaux photovoltaïques, champs de lin, zone commerciale Auchan un peu plus loin, etc., est-ce de cela que rêvent les habitants de Tours, Tours-Nord et alentours ?
  5. Quel sera l’opérateur retenu pour le projet ? Sera-t-il public, privé, mixte, associatif, ce qui n’est évidemment pas sans répercussions sur le niveau de « profitabilité » demandé, sur les tarifs du Kw/h consentis et, par voie de conséquence, les catégories sociales des « clients »? N’y a-t-il pas, de surcroît, des risques de conflit d’intérêt, sachant que plusieurs candidats de « Pour Demain Tours », placés en positions éligibles sur la liste, sont professionnellement intéressés par ce type de projet ?
  6. Le budget du projet, estimé à 60 millions d’euros financés par des fonds publics et l’opérateur, sera-t-il tenu ? Ou assistera-t-on, ainsi que l’expérience le prouve en matière de grand projet, à des dépassements mis à la charge des contribuables ? En prévoyant un budget complémentaire, obtenu par un financement participatif donnant lieu en échange à des contreparties énergétiques et financières, ne risque-t-on pas, une nouvelle fois, de privilégier les contributeurs les plus aisés ? Et 60 millions d’euros, n’est-ce pas l’équivalent de près de 2,5 ans de gratuité totale des transports publics métropolitains ?
  7. Ce grand projet, enfin, ne mériterait-il pas d’être soumis par référendum aux habitantes et habitants de Tours et de la Métropole, en raison de ses enjeux financiers, sociaux, énergétiques, fonciers ou paysagers ? De société, en fait…

C’est au Tour(s) du Peuple 2020
19 février 2020

Posts les plus consultés de ce blog

Vive le mouvement social du 5 décembre !

Communiqué du 2 décembre 2019

Le 5 décembre prochain, à l’appel de nombreux syndicats du secteur des transports et bien au-delà, un mouvement social va débuter pour mettre en échec la contre-réforme du système des retraites. Engagé depuis toujours dans la défense des conquêtes sociales et des services publics, le collectif C’est au Tour(s) du Peuple 2020 apporte son total soutien au mouvement.

Le projet du gouvernement, lancé officiellement au nom de l’égalité et donc contre les régimes spéciaux en priorité, est en réalité un projet de destruction complète du régime des retraites mis en place à la Libération dans le cadre de la Sécurité sociale.

Après des attaques répétées (Plans Balladur, Juppé, Fillon, etc.), Macron veut maintenant abolir le système né il y a trois quarts de siècle en instaurant d'une part un mécanisme de « points » à la valeur fluctuante d’une année sur l’autre et donc conduisant à la baisse des pensions, et d'autre part en allongeant encore le temps de travail.

Pour le collectif C’est au Tour(s) du Peuple 2020, créer des emplois, augmenter les salaires et taxer les profits financiers, voilà les seuls vrais moyens d’accroître les recettes et de supprimer le déficit - largement fabriqué ! - des caisses de retraite.

C’est pourquoi nous serons dans la rue à partir du 5 décembre, aux côtés de toutes celles et ceux qui sont en lutte, au nom des générations passées, présentes et à venir.

C’est au Tour(s) du Peuple 2020
2 décembre 2019

Stop à la destruction des services publics !

Communiqué CATDP du 14 novembre 2016

Après la fermeture de bon nombre de bureaux de poste en milieu rural, la suppression de prétendues « petites lignes » de chemin de fer, la casse des services publics se poursuit en Touraine comme dans l’ensemble du territoire.

Les guichets SNCF à Saint-Pierre-des-Corps, 4 bureaux de poste à Tours, des boîtes à lettres dans différents quartiers sont supprimés, tandis que diminuent les effectifs du personnel soignant et les lits d’hôpitaux, les lieux d’accueil dans des services tels que la CPAM ou la CAF.

Lancement de l'action Pigeon 37 contre la privatisation des PV à Tours

2018 Privatisation des PV A6 Q 72px vecto

L’association C’est au Tour(s) du Peuple (CATDP) vous invite à participer le samedi 15 septembre, à 15h, place Jean Jaurès, au lancement de l’action Pigeon 37 contre la privatisation des PV à Tours.

2018 Privatisation des PV A6 Q 72px vecto

 

Voici un ticket horodateur d’un nouveau type, que nous commencerons à placer samedi prochain sur les véhicules en stationnement, distribuerons aux commerçants, etc.

N’hésitez pas, bien sûr, à le faire circuler – c’est le cas de le dire ! - par mail, sur les réseaux sociaux et n’oubliez pas non plus d’encourager les habitants d’autres villes de France touchés par la privatisation des PV à lancer des actions similaires.

En espérant vous voir nombreux samedi, place Jean Jaurès, pour diffuser les 8000 premiers tickets, nous vous souhaitons une bonne journée (sans PV).

C’est au Tour(s) du Peuple (CATDP)
11 septembre 2018