Notre politique culturelle pour Tours et alentours

Communiqué CATDP2020 du 7 mars 2020

L’héritage culturel de la Touraine en général et de Tours en particulier est immense. Pourtant, sur ce terreau potentiellement très fertile, la récolte est maigre.

L’impéritie des municipalités qui se sont succédé à Tours fait qu’actuellement : le Musée des Beaux-Arts, de 5 conservateurs est passé à 0, ce qui privera Tours pour au moins quatre ans de toute grande exposition d’envergure ; l’Orchestre symphonique, par suite d’une modification conventionnelle, traverse une grave crise ; les peintres et sculpteurs ne trouvent pas de salles d’exposition et les musiciens pas de salles de répétitions ; les cercles littéraires sont privés de l’auditorium de la Bibliothèque ; le Musée du Compagnonnage est inaccessible aux personnes à mobilité réduite ; le Museum d’Histoire Naturelle étouffe dans ses murs ; le CCCOD se complaît dans la glorification de quelques protégés et l’architecture des Portes de Loire ferait pleurer Mérimée, qui sauva Saint-Julien ! Nous constatons de plus que de profondes inégalités existent au sein de la population dans l’accès aux ressources artistiques et patrimoniales disponibles.

C’est au Tour(s) du Peuple 2020 fait donc les propositions suivantes :
  • Créer, en concertation avec les artistes, de lieux de créations, de diffusion et d’exposition autogérés et développer les lieux existants au Sanitas et aux Fontaines. Rétablir la salle de la Passerelle.
  • Favoriser les « circuits courts » pour promouvoir les œuvres des artistes qui résident si nombreux en Touraine et pour tisser des liens entre ces artistes et l’ensemble de la population.
  • Créer un grand évènement annuel, gratuit, pluridisciplinaire, impliquant les artistes locaux, avec la Loire comme thème majeur car c’est ce fleuve qui contribue à l’identité de Tours.
  • Repenser les subventions avec pour principe la transparence et l’ouverture au grand public.
  • Soutenir les lieux de culture associatifs, indépendants des forces de l’argent et de la bien-pensance commerciale, comme « Le Bateau Ivre », les cinémas « Studio » et le Centre Culturel de Rencontre de l’équipe du Plessis-lez-Tours (Cie Cano Lopez).
  • Rendre gratuit l’accès aux musées de la ville, aux bibliothèques et médiathèques.
  • Soutenir toutes les initiatives qui visent à diffuser les connaissances et encourager le débat public dans tous les quartiers : cafés philosophiques, université du temps libre, etc. Et en parallèle rendre gratuit l’accès aux salles municipales pour toutes les associations.
  • Réorganiser le secteur des activités périscolaires autour d’une régie publique qui coordonnera les liens entre les les crèches, les écoles, les centres de loisirs d’une part, les associations et les institutions culturelles d’autre part.
Vous voulez vivre dans une ville où chacun puisse
librement se cultiver et s’épanouir au contact des autres ?

Votez, dès le premier tour, « C’est au Tour(s) du Peuple 2020 » !

C’est au Tour(s) du Peuple 2020
7 mars 2020

Posts les plus consultés de ce blog

Communiqué de C’est Au Tour(s) Du Peuple, le 28 juin 2022

Sans aucune concertation les Maires et la Métropole avancent un nouveau tracé, ils en ont parlé entre eux et avec la Préfète ! Et les habitant.es ? Ce nouveau choix marque l’abandon du tracé initial par Béranger. Arbres et fontaines seront donc préservés de ce côté là. C’est une satisfaction pour les associations qui se sont mobilisées, dont C’est Au Tour(s) Du Peuple avec énergie.

Vive le mouvement social du 5 décembre !

Communiqué du 2 décembre 2019

Le 5 décembre prochain, à l’appel de nombreux syndicats du secteur des transports et bien au-delà, un mouvement social va débuter pour mettre en échec la contre-réforme du système des retraites. Engagé depuis toujours dans la défense des conquêtes sociales et des services publics, le collectif C’est au Tour(s) du Peuple 2020 apporte son total soutien au mouvement.

Le projet du gouvernement, lancé officiellement au nom de l’égalité et donc contre les régimes spéciaux en priorité, est en réalité un projet de destruction complète du régime des retraites mis en place à la Libération dans le cadre de la Sécurité sociale.

Après des attaques répétées (Plans Balladur, Juppé, Fillon, etc.), Macron veut maintenant abolir le système né il y a trois quarts de siècle en instaurant d'une part un mécanisme de « points » à la valeur fluctuante d’une année sur l’autre et donc conduisant à la baisse des pensions, et d'autre part en allongeant encore le temps de travail.

Pour le collectif C’est au Tour(s) du Peuple 2020, créer des emplois, augmenter les salaires et taxer les profits financiers, voilà les seuls vrais moyens d’accroître les recettes et de supprimer le déficit - largement fabriqué ! - des caisses de retraite.

C’est pourquoi nous serons dans la rue à partir du 5 décembre, aux côtés de toutes celles et ceux qui sont en lutte, au nom des générations passées, présentes et à venir.

C’est au Tour(s) du Peuple 2020
2 décembre 2019

Stop à la destruction des services publics !

Communiqué CATDP du 14 novembre 2016

Après la fermeture de bon nombre de bureaux de poste en milieu rural, la suppression de prétendues « petites lignes » de chemin de fer, la casse des services publics se poursuit en Touraine comme dans l’ensemble du territoire.

Les guichets SNCF à Saint-Pierre-des-Corps, 4 bureaux de poste à Tours, des boîtes à lettres dans différents quartiers sont supprimés, tandis que diminuent les effectifs du personnel soignant et les lits d’hôpitaux, les lieux d’accueil dans des services tels que la CPAM ou la CAF.