Lettre-enquête aux élus de Tours et de Tours Métropole sur la question et la réalité des cumuls

Par CATDP, L’Antivol, la Touraine Insoumise, le NPA 37 et le PG 37

À Messieurs Emmanuel Denis, maire de Tours, Wilfried Schwartz, président de Tours Métropole, et aux membres de leurs cabinets,

À chacun.e des autres élu.es des conseils municipal et métropolitain.

Mesdames, Messieurs,

Il a été maintes fois porté à la connaissance des habitantes et habitants de Tours et des 22 communes de la Métropole que vous étiez favorables à la plus grande transparence de la vie publique.

Dans cet esprit, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir nous faire parvenir les réponses aux questions suivantes :

1) Quels sont, au 1er janvier 2021, les mandats et les fonctions que vous occupez au sein des conseils municipal, métropolitain, départemental ou régional, dans les organismes dits satellites des collectivités locales (sociétés HLM, sociétés anonymes d’économie mixte, sociétés d’économie mixte, syndicats mixtes, etc.) et, éventuellement, dans des associations remplissant des missions d’intérêt général ?

2) À combien s’élève, en net mensuel, le montant total des indemnités et rémunérations que vous percevez au titre de ces différentes responsabilités ? Merci de bien vouloir préciser la répartition par poste de ce montant.

3) Conservez-vous une activité professionnelle extérieure ? Si oui, merci de préciser laquelle et d’indiquer, toujours en net mensuel, la rémunération perçue.

4) Au cas où vous vous trouveriez en situation de cumul, comment parvenez-vous à concilier l’ensemble de vos activités et à accorder à chacune d’entre elles le niveau de compétences et de temps de travail qu’elle exige ?

5) Au cas, là encore, où vous vous trouveriez en situation de cumul, ne pensez-vous pas que la combinaison de vos différentes responsabilités vous place dans une ou des situations de conflits d’intérêt, réels ou potentiels ? Merci, si tel a déjà été le cas, de donner des exemples concrets et d’expliquer comment vous les avez gérés.

6) N’estimez-vous pas, enfin, que l’accumulation de responsabilités, publiques ou/et privées, soit à l’origine de multiples effets délétères sur la chose publique et, plus largement, la vie de la Cité (inégalités entre citoyens, suspicion à l’égard des élus et des entrepreneurs, sentiment d’asphyxie et de sclérose des institutions, abstentionnisme électoral, etc.) ?

Nous espérons qu’en dépit d’un agenda chargé, vous voudrez bien prendre un peu de votre temps pour répondre à ces questions, guidées, non par un quelconque esprit inquisitorial ou malveillant, mais par le souci de l’information des habitantes et habitants, de la confrontation des idées et de l’indispensable dialogue démocratique. De notre côté, nous nous engageons à donner à vos réponses, autant que d’ores et déjà à cette lettre, tout l’écho médiatique et populaire qu’elles méritent.

Dans l’attente, nous vous prions de recevoir l’expression de nos cordiales et concitoyennes salutations, et en profitons pour vous adresser nos meilleurs vœux pour 2021.

Tours, le 11 janvier 2021

C’est au Tour(s) du Peuple, L’Antivol, la Touraine Insoumise, le Nouveau Parti Anticapitaliste 37, le Parti de Gauche 37

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre-enquête aux élus de Tours et de Tours Métropole sur la question et la réalité des cumuls – Point d’étape n° 1, 1er mars 2021

Le 11 janvier dernier, C’est au Tour(s) du Peuple, L’Antivol, la Touraine Insoumise, le Nouveau Parti Anticapitaliste 37, le Parti de Gauche 37 ont adressé une « Lettre-enquête aux élus de Tours et de Tours Métropole sur la question et la réalité des cumuls ». Cette lettre leur a aussi été envoyée par nombre d’habitants de Tours et des communes de la Métropole, bien décidés à soutenir l’initiative.

À ce jour, 1er mars 2021, nous n’avons reçu que 5 réponses d’élus. Trois ont fait l’effort de répondre à l’essentiel des questions posées, ce dont nous les remercions. Les deux autres ont choisi, pour l’un de « botter en touche » (ne nous étendons pas…), pour l’autre de nous invectiver (ne nous étendons pas non plus).

Un premier bilan de la municipalité Emmanuel Denis

Si certaines décisions de la nouvelle municipalité vont dans le bon sens (demande d’un moratoire sur la 5 G ; suppression annoncée des subventions à Ryanair), le bilan des actions menées depuis le début du mandat est insuffisant. Voici donc nos propositions afin de mener une politique à la hauteur des besoins et des attentes des habitants et habitantes de Tours et de la Métropole.

Vie publique & Démocratie
Urbanisme
« Tranquillité Publique »
Environnement & Transports
Solidarité avec les plus démunis

Ce bilan, que nous allons bientôt distribuer largement aux habitantes et habitants de Tours et de la Métropole, est téléchargeable ici. Merci de le diffuser en version papier, par mail, sur les réseaux sociaux, etc.

Vous pouvez également voir ou écouter :

  • la vidéo de la proclamation publique de ce bilan, telle qu’elle s’est déroulée sur les marches de la mairie de Tours, le vendredi 4 décembre 2020,
  • l’enregistrement de l’entretien qu’a accordé Claude Bourdin à la radio RFL 101 le lendemain, sur ce bilan et la loi Sécurité Globale.