Communiqué C'est au Tour(s) du Peuple suite à un article de la NR concernant le tramway

Pau se dote de trambus à Hydrogène

La Nouvelle République datée du 14 octobre, sous la signature de Raphaël Chambriard, publie un grand article sous le titre "Pas d'avocat pour le tram sur roues".

Pour démontrer ce propos, il indique que ce type de matériel est un fiasco à Caen, Nancy et Clermont-Ferrand, ce qui est tout à fait vrai. Mais de quel tram parle ce journaliste peu curieux (pour ne pas dire plus !) ?

Il s’agit d’un type ancien de tramway développé avec une technologie de Bombardier et un guidage constitué par un rail central. Cette technologie n'est pas fiable et n'a donc pas su se diffuser. Le Translohr de Clermont-Ferrand (mis en service en 2006) n'a rien à voir par exemple avec le Fébus de Pau inauguré en 2020. 

C'est pour cela que notre association propose plutôt un tram-bus ; certes,c'est bien un "tram sur roues" !

Raphaël Chambriard fait la promotion de la ligne 2 du tramway en l'opposant à des réalisations d'un autre âge. Il aurait pu aussi parler des diligences pour démontrer qu'elles sont moins pratiques que le tramway. Ce qu'on pourrait lui accorder ! 

Citons plutôt de nouveaux projets de trambus, par exemple à Bordeaux entre St Aubin de Médoc et la gare St Jean. Bordeaux, en pointe pour des tramways sur rails, les abandonnent au profit de trambus, pour densifier son réseaux. D'autres villes se sont dirigées vers cette option, comme Pau, Amiens ou Bayonne.

En fait, les défenseurs du projet des lignes 2 & 3 du tramway, coûteux, néfaste pour l’aménagement de la ville et pour les arbres, fixant des trajets pour des décennies, sont à bout d’arguments mais ils cherchent, cherchent ... et, ce faisant, finissent par se prendre les pieds dans le tapis !

À Aubagne les transports sont
gratuits depuis 2009

Poursuivons le débat sérieusement. 

Les agitations médiatiques, actuelles, montrent de la nervosité mais surtout les doutes de la population voire de certains élus sur le projet actuel. Malgré les forts lobbyings des intérêts financiers.

Que la métropole et la municipalité s’attellent à l’étude des contre-projets et s’inspirent de ce qui se fait dans d’autres territoires. 

Pour cela, elles doivent rendre transparentes toutes les informations sur les coûts, l’endettement, les conséquences environnementales et engager le chantier de la gratuité pour développer l’utilisation des transports collectifs par le plus grand nombre.

Les médias et journalistes auraient un rôle très utile à jouer dans cette démarche de débat démocratique. 

L'association C'est au Tour(s) du Peuple

Posts les plus consultés de ce blog

Vive le mouvement social du 5 décembre !

Communiqué du 2 décembre 2019

Le 5 décembre prochain, à l’appel de nombreux syndicats du secteur des transports et bien au-delà, un mouvement social va débuter pour mettre en échec la contre-réforme du système des retraites. Engagé depuis toujours dans la défense des conquêtes sociales et des services publics, le collectif C’est au Tour(s) du Peuple 2020 apporte son total soutien au mouvement.

Le projet du gouvernement, lancé officiellement au nom de l’égalité et donc contre les régimes spéciaux en priorité, est en réalité un projet de destruction complète du régime des retraites mis en place à la Libération dans le cadre de la Sécurité sociale.

Après des attaques répétées (Plans Balladur, Juppé, Fillon, etc.), Macron veut maintenant abolir le système né il y a trois quarts de siècle en instaurant d'une part un mécanisme de « points » à la valeur fluctuante d’une année sur l’autre et donc conduisant à la baisse des pensions, et d'autre part en allongeant encore le temps de travail.

Pour le collectif C’est au Tour(s) du Peuple 2020, créer des emplois, augmenter les salaires et taxer les profits financiers, voilà les seuls vrais moyens d’accroître les recettes et de supprimer le déficit - largement fabriqué ! - des caisses de retraite.

C’est pourquoi nous serons dans la rue à partir du 5 décembre, aux côtés de toutes celles et ceux qui sont en lutte, au nom des générations passées, présentes et à venir.

C’est au Tour(s) du Peuple 2020
2 décembre 2019

Stop à la destruction des services publics !

Communiqué CATDP du 14 novembre 2016

Après la fermeture de bon nombre de bureaux de poste en milieu rural, la suppression de prétendues « petites lignes » de chemin de fer, la casse des services publics se poursuit en Touraine comme dans l’ensemble du territoire.

Les guichets SNCF à Saint-Pierre-des-Corps, 4 bureaux de poste à Tours, des boîtes à lettres dans différents quartiers sont supprimés, tandis que diminuent les effectifs du personnel soignant et les lits d’hôpitaux, les lieux d’accueil dans des services tels que la CPAM ou la CAF.

Lancement de l'action Pigeon 37 contre la privatisation des PV à Tours

2018 Privatisation des PV A6 Q 72px vecto

L’association C’est au Tour(s) du Peuple (CATDP) vous invite à participer le samedi 15 septembre, à 15h, place Jean Jaurès, au lancement de l’action Pigeon 37 contre la privatisation des PV à Tours.

2018 Privatisation des PV A6 Q 72px vecto

 

Voici un ticket horodateur d’un nouveau type, que nous commencerons à placer samedi prochain sur les véhicules en stationnement, distribuerons aux commerçants, etc.

N’hésitez pas, bien sûr, à le faire circuler – c’est le cas de le dire ! - par mail, sur les réseaux sociaux et n’oubliez pas non plus d’encourager les habitants d’autres villes de France touchés par la privatisation des PV à lancer des actions similaires.

En espérant vous voir nombreux samedi, place Jean Jaurès, pour diffuser les 8000 premiers tickets, nous vous souhaitons une bonne journée (sans PV).

C’est au Tour(s) du Peuple (CATDP)
11 septembre 2018