Sauvegarder et pérenniser le musée de la typographie

L'académie des sciences, arts et belles-lettres de Touraine a remis un prix à Muriel Méchin pour son musée de la Typographie, au Conseil Départemental, le vendredi 19 novembre.

Pourtant ce Musée, un de plus, risque de disparaître, si un financement pour le rachat de ses collections et un local ne sont pas trouvés au plus tard en mai 2O22. Le temps presse, M. Méchin a fait diverses démarches, écouté les promesses des politiques, tout cela pour arriver à des non-réponses ou des refus de la Ville de Tours.

Ce Musée est un patrimoine unique à conserver à Tours, ville marquée par l’histoire de l’imprimerie Mame, par Christophe Plantin (1ère impression d'une bible en 5 langues), Nicolas Jenson graveur de monnaies sous Louis XI, Abraham Bosse excellent graveur du 17 éme siècle.

Signalons la grande richesse de ses collections et des machines en état de marche (dont une presse à caractères en braille : quelques exemplaires au monde). Rappel de Honoré de Balzac qui fut imprimeur (présence de bois xylographique ayant servi à illustrer ses romans). M. Méchin fait fonctionner régulièrement ses machines devant le public.

Ce musée a été constitué grâce à ses recherches et deniers personnels durant des années. Il risque de fermer et ses collections pourraient être vendues et dispersées.

La Ville de Tours n’est pas intéressée par l’achat des collections (50.000 Euros) et ne désire pas fournir un local, c'est plus que regrettable après la disparition du musée du Gemmail et l'arrêt du projet d'un musée conservatoire de la soierie tourangelle.

L'association C'est au Tour(s) du Peuple demande que toutes les collectivités locales (Conseil Régional, Conseil Départemental, Métropole et Ville de Tours) se réunissent urgemment pour aider M. Méchin et son association (La Typographie d’Antan) à trouver les moyens nécessaires afin de sauvegarder le patrimoine de ce musée de la typographie.

M. Méchin propose d’assurer la formation du personnel afin de poursuivre l'activité du musée.

L'association C'est Au Tour(s) Du Peuple
Décembre 2021

À voir également ce sujet de France 3 région

Posts les plus consultés de ce blog

Communiqué de C’est Au Tour(s) Du Peuple, le 28 juin 2022

Sans aucune concertation les Maires et la Métropole avancent un nouveau tracé, ils en ont parlé entre eux et avec la Préfète ! Et les habitant.es ? Ce nouveau choix marque l’abandon du tracé initial par Béranger. Arbres et fontaines seront donc préservés de ce côté là. C’est une satisfaction pour les associations qui se sont mobilisées, dont C’est Au Tour(s) Du Peuple avec énergie.